Figure féminine

Figure féminine

Cette figurine féminine est très proche d’un ensemble de statuettes trouvées dans les
niveaux de la période VI du site de Mehrgarh, dans le Balouchistan pakistanais. La
période VI, sur ce grand site occupé du VIIIe jusqu’au IIIe millénaire avant J.-C., peut être
datée autour de 3000 avant J.-C.

Cet exemplaire est en position assise, avec des jambes
aplaties formant un angle ouvert avec le tronc et dont les extrémités sont liées par des
bourrelets. Elle a les mains jointes sous des seins volumineux. La tête est formée par un
masque appliqué sur le noyau de la figurine. Sur ce masque sont appliqués les yeux et un
nez en forme de bec. La coiffure est formée de part et d’autre de la tête par deux grandes
coques de boucles serrées. Le collier est constitué de bourrelets horizontaux dont le
premier rang est décoré de pointillés.

Le fait que tous les exemplaires connus ont les pieds
attachés est sans doute lié à une symbolique ou à des pratiques rituelles qui nous
échappent. Ces coiffures à chignons hypertrophiés disparaissent dès la période suivante et
les figurines, au modelé beaucoup plus réaliste et à la pose légèrement déhanchée, n’ont
plus les jambes liées [1].

Publ. : Cat. exp. Paris 2003, p. 28-29.

[1Bibliographie : Jarrige 1988, p. 65-70.